3 mois à Okinawa: Premier bilan de mon PVT.

3 mois à Okinawa: Premier bilan de mon PVT.

juin 25, 2019 2 Par Mcflyvoyage

Lors de notre arrivée à Okinawa, à Naha plus précisément, nous avions déjà un endroit ou loger pour minimum 1 mois. Nous avions en amont essayer de trouver un emploi et un logement sur place depuis la France, mais les recherches étaient fastidieuses et peu concluantes, nous nous sommes donc rabattus vers une autre solution : le work exchange.

Le terme Programme Vacances Travail, également appelé Permis Vacances-Travail, Visa Vacances-Travail ou Working Holiday Visa en anglais, recouvre un ensemble de visas temporaires permettant à leurs détenteurs de voyager dans différents pays étrangers tout en y travaillant.

Wikipedia

Le work exchange vous permet de travailler quelques heures par jour dans une guesthouse en échange du logement et parfois de bonus comme des activités ou les repas. Notre choix s’est vite tourné vers cette option car il semblait vraiment compliqué de trouver un emploi à distance à Naha. Apres un listing des principales guesthouses de Naha, nous leur envoyons un email type leur demandant s’ils proposent ce genre de prestations. Une nous répond rapidement de manière positive. Nous poserons donc nos valises à My Place Guesthouse à Naha.

Le site de My Place Guesthouse pour plus d’informations

Le deal était le suivant : Travailler de 10h à 14h 5 jours par semaine en échange d’un lit en dortoirs (non mixte), d’un vélo en libre service et de l’accès à certaines activités marines proposés par la guesthouse. En effet MyPlace travaille avec Seasir, un des leaders sur Okinawa pour les activités comme la plongée ou l’observation des baleines.

Nous commencerons donc notre Visa Travail Vacances à Okinawa.

Commencer son PVT à Okinawa: Reculer pour mieux sauter.

Nous y arrivons en Fevrier, période qui correspond à l’hiver au Japon, mais pas vraiment à Okinawa, cet archipel tropical à l’extrême sud du Japon, ou l’hiver est très doux. C’est d’ailleurs une des raisons qui nous a poussé a commencer notre voyage la bas.

Nos journées s’organisent de la manière suivant : Réveil aux alentours de 9h, on se retrouve tous à la réception à 10h puis le travail commence. On se repartit les taches entre les chambres et les salles de bain. Une fois les étages fini, au tour de la salle commune d’être nettoyée. Le travail est généralement fini aux alentours de 13h. Une fois fini, chacun fait sa petite vie, en général on se retrouve tous dans la cuisine pour manger. Après ça, soit une petite sieste ou une promenade en ville. La guesthouse est assez bien placé ce qui nous permet de bien visiter les points d’intérêts de la ville ou tout simplement se balader au hasard.

Découvrir les jardins de Naha

Le travail en soit n’est pas compliqué, le seul petit problème c’est les différences de culture et peut-être le manque d’effort de certains. La barrière de la langue, les différences au niveau du travail … La plupart de nos collègues étaient chinois et non japonais. Au final heureusement que ce n’étais que 3 heures par jour.

Les rues de Naha

Le gros avantage d’être helper dans cet guesthouse reste l’accès aux activités marines. Avant d’arriver à Okinawa, je ne savais meme pas qu’il était possible d’observer des baleines au large de l’île. Seulement en hiver les baleines reviennent au large d’Okinawa pour se reproduire. On part donc en bateau pour l’après midi sur différents spots ou nous pourrons (si nous sommes chanceux) observer les baleines parader, sortir leurs nageoires de l’eau etc. Un spectacle vraiment unique que je vous conseille si vous passez par la à la bonne période.

L’autre activité incontournable auquelle nous allons avoir accès gratuitement grâce à notre travail à la guesthouse est la plongée sous marine. Okinawa est réputé mondialement pour ses fonds marins et sa biodiversité. Bien que peu visité des français, cette région est prisée des touristes asiatiques. Et à juste titre. Okinawa n’a rien a envier à la Thaïlande ou Bali, bien au contraire. Cette expérience était une des plus belles de ma vie, des milliers de couleurs, 2 tortues de mer et cette sensation de bien etre lorsque l’on est en profondeur avec des bouteilles d’oxygene. Bref à faire a tout prix.

Après ce mois à la guesthouse, nous avons décidé de prendre un appartement, toujours à Naha. C’étais sympa mais bon, la guesthouse en couple c’est vraiment juste une roue de secours. Nous nous installons donc dans le centre de Naha, dans un petit studio loué par un anglais installé au Japon depuis très longtemps. L’appartement est petit mais ça fera l’affaire, de plus nous sommes bien situés et le loyer est dérisoire, seulement 450 euros environ.

Louer un appartement à Naha

Nous en profitons pour continuer à chercher du travail mais en vain, il y a peu d’offres et il faut savoir parler japonais pour quasiment toutes. Si jamais vous rechercher un emploi à Okinawa, je vous conseille l’application Bookoo et Craiglist. Nos recherches étant toujours infructueuses, nous allons prendre le coté « holiday » que « working » de notre visa. Naha étant assez petit, nous louerons plusieurs fois une voiture pour découvrir les coins les plus reculés de l’Île comme des ruines de châteaux, des randonnées ou encore la ville de Nago ! Je reviendrais en détail sur tout ça dans un article spécial.

Et au final ce n’est pas plus mal de ne pas avoir de trouver de travail. Nous n’étions jamais venu à Okinawa et cela nous a permis d’apprendre à connaître l’île et cette préfecture japonaise si unique.

Petit bonus : Okinawa se trouve à 50 minutes de Taïwan, et avec les compagnies low-cost, ce serait dommage de passer à coté de cette belle opportunité de découverte. Pour 110 euros par personne nous irons donc passé 2 semaines à Taïwan.

Quelques conseils de visites à Taiwan

Bref, notre aventure commence, pas totalement comme on l’aurait souhaité mais on savait qu’on allait devoir faire quelques « sacrifices » pour faire ce que l’on voulait et avec du recul je pense que c’etais le mieux que l’on puisse avoir. Cela nous a permis de mieux planifier la suite de notre PVT et de se fixer des objectifs. Nous avons pu développer Box My World, nous sommes maintenant installé à Osaka et nous travaillons tous les 2. Reculer pour mieux sauter peut parfois être la meilleure solution !

Commander votre box japonaise sur Box My World!

Pour ceux qui souhaitent suivre notre PVT à Osaka, ca se passe sur Instagram : Mcflyvoyage

Les perles d’Okinawa