Les internet cafe au Japon

Les internet cafe au Japon

décembre 14, 2019 4 Par Mcflyvoyage

Internet café, net café, manga café, manga kissa … Ils existent beaucoup de noms pour designer ces lieux au Japon à mi chemin entre un cyber café, une bibliothèque et un hotel. Le concept est typiquement japonais et son evolution correspond bien à cette société. Alors non, d’avance, ce n’est pas “bizarre” c’est juste different, et ca peut meme être utile pour les voyageurs étrangers peu prevoyant (comme moi) ou en manque de budget.

Pour les voyageurs au Japon avec un petit budget, cet article devrait vous intéresser.

Qu’est ce qu’un internet café?

Comme introduit plus haut, un net café est un endroit regroupant les caractéristiques de plusieurs autres.

De base, ces endroits ou l’on paye à l’heure, on été créée pour la consultation d’un laaaaarge choix de manga et l’utilisation de PC. Avec le temps et l’évolution de la société japonaise, son utilisation à déviée. En effet il est maintenant possible d’y passer la nuit. Ne vous attendez pas non plus à un hotel, pas vrai ni check-in ni de consigne pour bagage. Vous louerez une case d’environ 2 mètres carrés avec un sol matelassé, quelques coussins, des prises, un ordinateur … Et c’est tout! Alors oui c’est spartiate mais c’est le principe. Dans certains net café, les douches sont disponibles en accès libre (dans les autres, pour un supplement d’en moyenne 500 yens).

internet cafe au Japon
La chambre type d’un internet cafe

Comme évoqué précédemment, leur utilisation a déviée. En effet, de nombreux salariés japonais finissant tard leur journée de travail, rate leur dernier train. Et pour éviter de trop dépenser dans un hotel classique, ils utilisent ces net café pour 8 ou 12 heures et retournent au travail le lendemain. Un bon compromis. Une autre catégorie est elle forcée à l’utiliser plus fréquemment: les travailleurs pauvres. Certains employés avec des salaires trop bas pour se payer un logement décent, se retrouvent contraint de s’y refugier. On en compte plusieurs dizaine de milliers à ce jour, ce n’est donc pas un phénomène isolé. Le logement au Japon compte relativement cher. Et en plus du loyer, il y beaucoup de frais à l’emménagement ce qui peut rendre l’accès à la location impossible pour certains. C’est pour cela que vous y croiserez à majorité des japonais, salaryman ou non…

Pour en savoir plus sur ce phénomène, cliquez ici pour un article détaillé du journal Le Monde

Comment ça marche?

L’utilisation est assez simple. Pour la plupart vous devrez avoir une carte de l’établissement (faisable pour en moyenne 200 yens et à valable à vie). Une fois cela réglé, vous choisirez le nombre d’heures que vous souhaitez rester. 30 minutes, 1 heure, 6 heures, 8 heures, 12 heures, ou plus, à vous de faire votre choix. Une fois ce nombre d’heures dépassés, chaque dizaines de minutes vous sera facturé. Par conséquent il est plus avantageux de bien choisir dès le début.

On guidera ensuite jusqu’à votre fameuse case en vous présentant tous les lieux de l’établissement (toilettes, douches, bibliothèque, distributeurs de boissons …). Vous pouvez également y manger, une carte vous proposera les différents plats qui pourront vous être ramenés directement. Les cases n’étant pas fermés et communicantes entre elles, la discrétion est de mise.

Comptez entre 1500 et 2500 yens pour une durée de 12 heures. Ce qui est clairement moins cher qu’un hotel et qui explique le choix de certains japonais de s’y réfugier comme dernier rempart avant la rue.

Alors, dormir dans un internet cafe au Japon ça vous tente? Dites moi en commentaire si vous avez déjà tenté l’expérience!