Vivre à Dubai, l’experience d’Othman chez L’Oréal, ExpatVie #4

Vivre à Dubai, l’experience d’Othman chez L’Oréal, ExpatVie #4

juillet 9, 2019 0 Par Mcflyvoyage

4ème édition déjà pour nos entretiens avec des expatriés! Aujourd’hui on part encore dans une destination prisées par les potentiels futurs expatriés français. Les Emirats Arabes Unis et plus précisément Dubai! 
C’est Othman qui va nous donner des conseils pour savoir comment vivre à Dubai.

Salut Othman, merci de répondre à nos questions! Alors tu étais en poste aux Emirats Arabes Unis pour L’oreal c’est bien ça? Tu peux nous parler un peu plus de ton emploi? Et de comment tu l’as décroché.

Salut à vous!

Effectivement j’ai occupé le poste de Directeur Général de la Division Cosmétique Active du groupe L’Oréal. Basé à Dubai et responsable de toute la région Moyen Orient (EAU, KSA, Oman, Bahrein, Qatar, Iran).

Concrètement, mon rôle consistait à gérer notre portefeuille de marques, toutes vendues en Pharmacie, parapharmacie et Cliniques privées et à développer notre chiffre d’affaire. Tout en m’assurant des bons équilibres financiers et humains.

Je gérais donc une équipe de 300 personnes répartis dans les pays respectifs ainsi qu’une équipe centrale basée à Dubai.
C’est une opportunité qui s’est présentée à moi lorsque j’étais expatrié en Espagne et déjà directeur général d’une de nos marques, La Roche-Posay.

Dubai présentait un bon équilibre en qualité de vie et intérêt professionnel. C’est une région très dynamique, moderne et avec une culture de beauté très intéressante donc un gros potentiel pour nous.

Tu avais déjà donc un emploi en arrivant sur place … Pense tu qu’il soit encore possible d’y arriver avec de la bonne volonté et une sacoche de CV à distribuer pour que ça marche et pouvoir vivre à Dubai ?

Honnêtement ça dépend des aspirations. Il faut bien préparer son arrivée, activer son réseau et être très présent sur Linkedin en amont pour repérer les bonnes opportunités.

Donc arriver avec sa sacoche et son CV, ça ne suffit pas pour décrocher un bon job. Par contre, prendre 2 mois pour se préparer, organiser des entretiens téléphoniques et arriver avec une bonne base de personnes à contacter et de possibles opportunités : oui!

La clé c’est de se dire qu’à Dubai c’est une course contre la montre. La vie est chère et le visa touriste expire au bout de 3 mois. Il faut donc avoir trouvé en 8-10 semaines sur place.

Et donc : préparation, préparation et préparation. Avec une grosse dose de motivation, oui ça marche et vivre à Dubai est possible!

On entend tellement de trucs contradictoires sur le marché de l’emploi à Dubai qu’on ne sait plus quoi penser. Merci pour ces précisions! 

Il y a des domaines qui recrutent plus que d’autres ?

Dans l’ensemble, il y a de la demande dans tous les domaines et pas mal de concurrence. Surtout sur certains métiers comme l’IT où il faut faire face à beaucoup d’indiens très compétents et souvent plus flexibles sur leurs conditions de travail.
Je dirais que les métiers recherchés aujourd’hui restent ceux du Marketing et du Digital. En particulier dans l’univers du luxe, ainsi que toutes les compétences Retail.

Après il faut aussi être malin et savoir anticiper le marché. Par exemple on voit que Dubai veut devenir un leader sur les sujets d’intelligence artificielle et de développement responsable et durable. Donc là c’est certain que les experts de ces domaines vont être très recherchés.

Vivre à Dubai

Des emplois qualifiés donc… A propos d’emploi, concernant les non qualifiés, les Emirats Arabes Unis, sont souvent pointés du doigt pour sous payer les travailleurs venant du Pakistan, Bangladesh etc… Vivre à Dubai dans une certaine opulence ne dérange pas d’un point de vue éthique ?

Difficile à dire. C’est sûr que la main d’oeuvre non qualifiée ne vit pas dans les mêmes conditions que les expatriés et font souvent de longues heures de car pour venir de Sharjah, l’émirat voisin. Maintenant il faut faire attention à ne pas faire de jugements hâtifs et avec un regard trop « occidental ». Ces travailleurs issus du Pakistan gagnent en un mois à Dubai leur salaire de 2 ans dans leur pays d’origine et ont souvent de bien meilleures conditions de vie avec accès par exemple à des assurances santé de la part de leur employeur. Même si elles restent basiques par rapport à celles des expatriés.

Je crois qu’il faut éviter de juger et se dire que tout le monde connait les règles du jeu à Dubai et que les travailleurs continuent à venir de leur plein gré à Dubai. Il faut donc respecter leur libre arbitre et se dire que s’ils choisissent de venir et de rester c’est parce qu’ils estiment que ça vaut le coup.

Et malgré leurs conditions précaires il n’y a pas de délinquance…

Non pas du tout. Encore une fois leur travail leur permet de faire vivre tout une famille dans leur pays d’origine. Et d’économiser des l’argent pour pouvoir après quelques années monter un restaurant ou une affaire chez eux. Le moindre délit, c’est prendre le risque de se voir déporter et donc mettre une croix sur tout ça, et donc les gens respectent les lois. Et ça vaut pour tous, cadres sup expatriés ou main d’oeuvre peu qualifiée.
C’est un fonctionnement « autoritaire » et strict qui a ses avantages et ses inconvénients. Encore une fois avant de venir à Dubai il faut bien réfléchir et être sûr d’être aligné avec les valeurs du pays.

Car une fois sur place rien ne sert de râler et se plaindre du système. C’est comme ça : à prendre ou à laisser!

Les dernieres infos concernant les voyages à Dubai dans cette periode de Covid 19

Bon à savoir! Les déplacements dans la région sont facile? Pour ceux qui aimeraient y voyager

Oui, Dubai est l’endroit parfait pour le tourisme régional. Soit en voiture vers les émirats d’Abu Dhabi, Al Ain, Ras-Al-Khaima, voire un peu plus loin Oman, soit en avion dans la région (Qatar, Iran, Medine, etc) ou, plus exotique : Seychelles, Maldives, Inde, Maurice, Chine, Sri Lanka etc. Toutes ces destinations magnifiques sont à 4-5h de vol, c’est même faisable sur un week end prolongé 
Cest un des gros avantages de Dubai.

Vivre à Dubai

On va conclure en restant sur le voyage avec la question classique: “Sublimonde” qu’est ce que ça t’évoque ?

Hahaha, désolé mais vous n’êtes pas tombés sur un poète! Sublimonde malheureusement ce n’est pas ce qui me vient quand je pense à notre monde.
Je vois une nature magnifique qu’on est en train de détruire à coup de plastique, le réchauffement climatique qu’on continue à ignorer, les espèces s’éteignent à vitesse grand V.
“Sublimonde” ce n’est certainement pas ce qu’on va laisser à nos enfants et c’est terrible.

C’est pour ça que notre génération de décideurs dans de grandes multinationales a un rôle important à jouer. Parce qu’on peut avoir un impact bien plus grand que ce que nos petites actions quotidiennes nous permettent au niveau individuel.

C’est sur ces paroles motivantes que nous finissons cet entretien, merci à Othman de nous avoir expliquer comment vivre à Dubai.

A bientôt pour une nouvelle édition!

Vivre en Angleterre, l’experience de Soumaya