Escapade dans la région du mont Fuji

Escapade dans la région du mont Fuji

août 18, 2019 0 Par Mcflyvoyage

Bien que l’ascension du mont Fuji ne soit encadrée que pendant 3 mois dans l’année, cette montagne reste la plus gravit du monde. Les visiteurs de passage au Japon qui font l’ascension ne se contente d’ailleurs que de ça avant de retourner à Tokyo ou de se diriger vers le Kansai. Ce qui est dommage car la région du Fuji possède de nombreux atouts et vaut largement le détour. A intégrer à votre itinéraire de voyage ou pour un long week-end depuis Tokyo, tout est possible.

Nous avons eu l’opportunité de visiter cette région pendant 5 jours, voici le récit de cette escapade autour du Fuji!

Visiter la région du Fuji: Shizuoka comme point de départ.

La ville de Shizuoka constitue un bon point de départ pour visiter la région du Fuji. Célèbre pour son thé vert, la ville à également des vues impressionnantes sur le mont Fuji depuis ses plages. De plus c’est une ville de taille moyenne, pas de gros buildings, on y respire bien.

Que faire à Shizuoka ?

La vue depuis l’extérieur du chateau

• Le parc Sumpu

Parc du chateau du même nom, c’est l’attraction principale de la ville. Bien que petit, il est bien préservé et on ressent une certaine authenticité. De plus le parc possède un petit jardin zen où il est possible de prendre un thé et un gateau au matcha.

• Se promener en bord de mer

C’est une activité plutôt rare au Japon, non? Shizuoka possède un long littoral avec de belles vues sur le mont Fuji, autant en profiter si vous passer par la.

• Manger des sushis

Etant proche de la mer, le poisson y est frais et donc les sushis bons. C’est dans cette ville que se trouve le meilleur restaurant de sushis ou j’ai mangé. Il se trouve dans la gare de Shizuoka.

Non mais regardez moi ca …

Les différentes étapes de notre escapade autour du Fuji.

Il y a beaucoup à voir et à faire autour du mont Fuji. Toutes le activités seront en extérieur et auront pour thème la nature.

• Les 5 lacs

Attractions majeurs de cette région, les 5 lacs du mont Fuji sont très populaires. Mis en avant sur de nombreuses photos du mont Fuji, ou encore sur le billet de 1000 yens, il est très plaisant d’en faire le tour.

Nous avons commencé notre excursion par le nord, avec un panorama sur le lac Yamanaka. Ce lac est le plus grand des 5. Malheureusement pour nous, les nuages cachaient le Fuji, mais le spectacle reste incroyable. Toute cette nature est un bonheur après 3 mois dans la jungle urbaine d’Osaka.

Lac Fuji
La nature omniprésente

Ensuite vint le plus connu des 5 lacs, Kawaguchi-ko. La vue sur le mont Fuji depuis ce lac serait la plus belle. Toujours des nuages, mais après 15 minutes de patience, il se montre enfin et, en effet, la vue est impressionnante. Avec le vent nous n’aurons pas le reflet mais c’est déjà suffisant comme ça! Nous passerons la nuit au bord de ce lac, mais j’en reparlerais un peu plus bas dans la partie consacrée au budget.

Lac Kawaguchi
Impérial

Le deuxième jour, nous avons commencé la journée par une promenade le long du lac Sai. Et le cadre est tellement magnifique et calme que je me suis autorisé une petite baignade matinale. L’eau à température idéale, personne aux alentours et le mont Fuji en toile de fond, tout est réuni pour un bon début de journée.

Lac Sai
Idéal pour une baignade non?

On continue avec le lac Shoji, le plus petit des 5. C’est donc logiquement celui où nous passeront le moins de temps. Surtout qu’il n’y a pas d’ombre et sous 40 degrés, ca chauffe vite.

On finira avec le lac Motosu, ou des gens se baignent et font du paddle. Je retourne donc me baigner et profiter de ce cadre incroyable une dernière fois.

Lac Motosu
Motosu Lake !

La balade le long de ces 5 lacs ressource vraiment et permet de se reconnecter avec une nature respectée par l’Homme.

• Chureito Pagoda

Probablement la pagode la plus connue du Japon. Son nom ne vous dis rien? Regardez cette image, vous allez forcement la reconnaitre.

Chureito Pagoda
Légendaire

Maintenant que vous voyez de quoi nous parlons poursuivons.

Cette pagode a été construite en 1963 en mémoire des morts de guerre de la ville proche de Fujiyoshida. Ce n’est qu’une partie du temple dont elle fait partie. En effet 400 marches plus bas se trouve un temple mignon dont on ne parle quasiment jamais.

Du point de vue, le panorama est vraiment unique. Bon évidemment si le mont Fuji est caché par des nuages le spectacle ne sera pas le même. Si vous venez spécialement depuis Tokyo pour cela, choisissez une journée ensoleillée.

Comment aller à la Chureito Pagoda?

Le meilleur choix depuis Tokyo pour les possesseurs du JR Pass est de prendre la JR Chuo Line de Shinjuku jusqu’à Otsuki. Ensuite la Fujikyuko jusqu’à la gare Shimoyoshida. Enfin finissez à pied jusqu’au temple. Au total, 2h de transports et 20 minutes de marche. Essayez donc de combinez ça avec la visite d’un des lacs avant de rentrer à Tokyo.

Pour ceux venant en voiture, il y a un parking gratuit.

• Du rafting sur les eaux du Fuji

Original comme activité, non? Nous ne comptions pas en faire mais un ami à Shizuoka nous en a parlé et nous a mis en relation avec le propriétaire d’une des sociétés de rafting. Je vous le conseille, avec la chaleur de l’été japonais une activité rafraichissante est la bienvenue!

Faire du rafting sur les eaux du Fuji

• Le village d’Oshino Hakkai

Pour ne pas être déçu à votre arrivée, sachez que le village d’Oshino Hakkai est un village touristique. Ce village a été fondé sur les restes d’un ancien 6ème lac, disparu depuis. Il en reste cependant 8 étangs dont l’eau provient directement de la neige fondu du mont Fuji. C’est ce qui fait de ce village une star locale. (Et aussi que l’eau en soit très très fraiche)

En soit le village est mignon même s’il est rempli de boutiques, mais les groupes de touristes venus en car rendent la visite moins plaisante. En définitif, vous pouvez vous en passez et privilégier un endroit plus authentique.

  • Ohsino Hakkai
  • Ohsino Hakkai

Il n’y a pas de frais d’entrée et le village est ouvert de 9h à 17h.

• Les cascades

Des fôrets, des montagnes, des rivières… Avec tous ces éléments naturels composant la région du mont Fuji il est logique d’y trouver également des cascades non?

  • Cascade
  • Cascade
  • Cascade

Un point sur le budget

Comme expliqué dans l’article expliquant comment voyager pas cher au Japon, les 2 choses coûtant le plus sont les transports et l’hébergement.

Pour les transports, nous avions décidé de louer une voiture pour surtout avoir un totale liberté de déplacement et ainsi ne pas dépendre des bus locaux qui souvent ne passent pas régulièrement. Après de multiples comparaisons sur différents sites, le moins cher fut: Budget Rent a car. 14000 yens pour 3 jours entier.

Pour l’hébergement, nous avions 2 hamacs, la voiture au cas où et une carte interactive des campings gratuits au Japon. Donc 0 euro de dépensé pour 3 nuits. Une belle économie quand on regarde le prix des logements dans cette région. Et au final l’escapade se transforme un peu plus en aventure.

Carte interactive des campings gratuits au Japon

Niveau activité, quasiment tout est gratuit, ce qui permet de se faire plaisir avec du rafting par exemple ou ce genre d’activité encadrée.

Et niveau nourriture… Vive 7/11, Family Mart, etc!

En bref …

En bref, une escapade autour du Fuji est une super idée à ajouter à votre itinéraire de voyage ou pour un city break depuis Tokyo ou Osaka. De plus il ne vous coûtera pas beaucoup si vous décidez de boycotter les hôtels le temps du week-end !