Tsuboya street: L’art de la poterie à Naha

Tsuboya street: L’art de la poterie à Naha

avril 10, 2019 2 Par Mcflyvoyage

Quand on pense à Okinawa, on pense immédiatement aux plages de sable fin, aux poissons multicolores et autres … . Pourtant Naha, la capitale de la préfecture d’Okinawa n’offre pas de plages mémorables ni autres activités. En revanche elle dispose d’autres atouts comme une histoire forte et notamment la Tsuboya street.  

Un peu d’histoire

Okinawa est surement la préfecture la plus détachée du Japon. Déjà sa position géographique n’arrange rien, mais c’est surtout historiquement que cela se confirme. Le royaume de Ryukyu devient la préfecture japonaise d’Okinawa seulement en 1879 ! La poterie était assez développée à travers le royaume, mais au 17ème siècle, la majorité de la production a été centralisée à Naha. C’est ainsi que le quartier de Tsuboya est devenu une référence en la matière. Vous pourrez d’ailleurs voir un peu partout à Okinawa des têtes de lion en terre cuite ornant la devanture des maisons ou des commerces. Il s’agit de Shisa, un être censé protéger du mal.

Aujourd’hui il n’en reste qu’une rue qui préserve la tradition et l’héritage du royaume déchu.


Que faire à Tsuboya Street ?

Le musée

L’attraction principale de Tsuboya est son musée, le “ Tsuboya Pottery Museum”. Le musée expose différentes œuvres en terre cuite de différentes époques et dans leur contexte d’utilisation. Un passage intéressant si l’on veut comprendre un peu plus cette tradition historique de Naha. 

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, la dernière entrée se faisant à 17h30. Il est fermé du 28 décembre au 4 janvier. 

L’entrée coute 350 yens par personne, il est gratuit pour les handicapés et personnes de moins de 15 ans. 

L’adresse exacte: Naha Municipal Tsuboya Pottery Museum / 1-9-32 Tsuboya, Naha, Okinawa

Faire de la poterie

Et oui, en plus de découvrir une part de la culture japonaise, vous pourrez également y prendre part. Plusieurs boutiques de la rue le propose. Pour certains les prestations et les prix sont affichés à l’extérieur, pour d’autres, il faut rentrer directement et se renseigner. Les activités varient, de la peinture sur modèle déjà sculpté, sculpté votre propre modèle (Un shisa, un petit bol, une petite assiette… C’est varié). 

Des poteries sans propriétaires …

Le travail prendra environ 1h30 à être réaliser et vous coutera de 1500 yens (pour de la peinture sur un petit Shisa) à parfois plus de 4000 yens pour la création d’un grand. L’inconvénient c’est que vous ne pourrez pas repartir avec, du moins pas tout de suite. Le temps que la poterie sèche correctement etc, il faudra patienter 1 mois en général. Si vous êtes toujours sur place vous pourrez venir le récupérer, cependant si vous êtes rentré, vous pourrez le faire envoyer, mais à vos frais donc comptez environ le double du prix initialement payé.

Flâner

Vous n’y serez pas obligé de mettre la main à la patte, vous pourrez aussi simplement vous promener le long de cette rue mignonne qui diffère de ce que l’on peut voir ailleurs à Naha. Et si l’envie vous en prend, acheter un petit souvenir en terre cuite.

La rue fait environ 300 mètres et vous pourrez la rejoindre depuis Kokusai Dori grâce à une des artères du marché couvert, Heiwa Dori.

Tsuboya Street

Accès

Vous pourrez facilement rejoindre la rue de la poterie de Naha à pied depuis le monorail, à 10 minutes de la station Asato et celle de Makishi. Mais également en bus (le numéro 17) depuis l’arrêt éponyme: Tsuboya.

Et vous la poterie ça vous tente ? Si vous passez par Naha, pensez-y ça sera peut-être l’occasion de s’initier !